Le gladiateur

 

 

 

 

Le gladiateur

 

 

 

Un vieux gladiateur son épée sur le cœur

 

Partait cueillir des fleurs pour jouer les charmeurs

 

Sa vieille carne de cheval lui joua carnaval

 

Il n’ira pas au bal, danser, c’est trop banal

 

 

Pour séduire les belles filles, pas besoin de joyaux

 

Mais pour dire de beaux mots, il lui faut un cerveau

 

Savoir les faire danser dans leurs robes à cerceaux

 

Un joli menuet sans réveiller ses maux

 

 

La bataille qui fait rage dans son cœur trop volage

 

Guide ses bras caressants, il va faire un carnage

 

Sur ces dames de seigneurs qui n’ont pas l’air très sages

 

Son style et son courage vont créer des ravages

 

 

Mais là bas dans un coin règne le fou du roi

 

Qui garde comme un trésor toutes les filles de joie

 

Pourtant, le vieux guerrier faisant fi de la loi

 

Continuera toujours à s’y casser les doigts

 

 

 

Au printemps qui revient, il se sent tout heureux

 

Guilleret comme pas deux sur son cheval boiteux

 

Il part à l’aventure jouer les amoureux

 

Près d’une vieille rombière qui partage ses jeux

 

 

Le vieux gladiateur est vraiment plein d’ardeur

 

Hélas pour son malheur son corps n’est plus à l’heure

 

Allez va voir plus loin, lui dit-elle, sans chaleur

 

Moi, il me faut quelqu’un qui me donne du bonheur

 

 

Ce texte est vraiment nul, mais j’ai bien rigolé

 

En pensant à la tête que vous alliez tirer

 

Ecrire pour ne rien dire, j’vous jure, c’est pas facile

 

Mais ça m’a fait du bien de jouer les imbéciles.

 

 

Bernadette

 

 

 

 

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Bernadette 22/11/2007

Tu sais, si tu n'aimes pas ce que l'on fait, il te suffit juste de ne pas venir et surtout de ne pas nous insulter.
Bernadette

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×