Même si jamais

Même si jamais.

 

 

 

Refrain

Si loin, trop loin, deux cœurs battaient

Même si jamais ne se verraient

Toujours, toujours ils y croiraient

 

Ce soir mon coeur rêve d’errance

Comme d’une grande envie de vacances

D’un beau séjour au Sahara

Au pays où il ne pleut pas.

Dans ces lieux vit une princesse

Ces sujets ont fui la sècheresse

Son règne n’est qu’aventures ouvertes

Elle réserve son cœur aux poètes

 

Refrain

Si loin, trop loin deux cœurs battaient

Même si jamais ne se verraient

Toujours, toujours, ils y croiraient

 

 

Dans une splendide oasis

Murée de dunes ocres dorées

Sur le sable des traces encore fraîches

Me conduisent vite à sa crèche

Mon cœur a soif ma poétesse

De ta liqueur douce princesse

Je dépose mon âme à ton charme

Que mon désir enfin se calme

 

Refrain

Si loin, trop loin, deux cœurs battaient

Même si jamais ne se verraient

Toujours, toujours, ils y croiraient

 

 

Viens, je t’attends tu le sais bien

Sans toi ma vie ici n’est rien

Souveraine d’un royaume en ruine

Ton horizon n’est plus que bruine.

Mes journées ne sont que galère

Muse aime-moi dans ce désert

Que nos idées folles en partage

Fertilisent tous nos mirages.

 

Refrain

Si loin, trop loin, deux cœurs battaient

Même si jamais ne se verraient

Toujours, toujours ils y croiraient

 

Bernadette et Abdel.

 

Musique :   Elie Nad.

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site