Malédiction 5

 

 

 

 

 Malédiction 5

 

Lecteur, si tu savais le puits de mon silence

Où s’entassent mes mots sur leur lit de démence,

Enfin tu comprendrais  ce qu’est Malédiction.

Maudite soit l’horreur de ma procréation !

 

J’aurais été Néant, une noirceur cosmique

Dans des cieux oubliés par les textes bibliques.

Je n’aurais pas connu mon ignoble Satan

Et vécu vainement la fadeur de mes ans.

 

Mais je suis là, hélas, parmi vous, imbéciles !

Mon dire vous agresse et vous abat, débiles,

Heureux de vivre en scrutant  les constellations !

Et le sexe et l’or pur font vos satisfactions !

 

Mourrez ! Faites ma joie d’être sur vos tombes,

Et sans fleurs et sans deuil,  une sombre colombe.

Mais un jour je viendrai vous rejoindre en enfer

Pour  lire devant Dieu l’amertume d’un vers.

 

Abdel

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site