Malédiction 10

La prière du croyant

 

Pardonnez-moi mon Dieu l’horreur que j’aurais faite 

Je viens vers vous fourbu, sans nier ma défaite

J’ai consommé ma force au seuil de ma retraite

Et perdu mes éclats comme une ombre distraite.

 

Pardonnez-moi Seigneur mes trop nombreux faux-pas

Je ne sais où vous êtes ni d’où vient le trépas

Satan  a déposé sur ma table un appât ;

Ma faim l’a digéré hélas comme un repas.

 

Connaissant ma faiblesse et mon indifférence

Il  avait composé avec  l’Intelligence

Pour nuire sciemment à ma sainte abstinence

Puis rire infiniment de ma  sombre existence.

 

Pardonnez-moi Puissant mon insensée erreur

D’avoir longtemps péché ou commis un malheur.

Je ne suis qu’un roseau ciblé par la fureur

Des vents, des gens, des ans, et je hais la terreur !

 

Abdel

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×