Le chaos des saisons

Le chaos des saisons

 

Les saisons ont perdu leur ordre dans le temps.

Quand surgit le soleil  porté par ses envies,

Il caresse la terre en attendant l’Autan,

Ce vent capricieux qui pousse à la folie.

 

Un climat incertain fait éclore les fleurs,

Faisant la nique aux tons mordorés de l’automne.

Mais quand donc reviendront les bourrasques, les heurts

Secouer les valons lorsque l’orage tonne ?

 

Il sera rude et long disent les paysans

En parlant de l’hiver au gré de leurs croyances :

Si  l’écureuil frileux engrange noix et glands,

La neige sur les champs tombera d’abondance.

 

Quand le printemps fugueur annoncera l’été,

Sans soucis des dégâts, dédaignant la nature,

Hommes et machines, ensembles, envahiront les prés,

 Les graines germeront, qu’importe les cultures !

 

C’est un peu ça la vie, on change de saisons

À vingt ans, bien souvent, le printemps se termine

L’été nous tient la main jusqu’aux premiers frissons

L’automne aux cheveux blancs nous donne grise mine.

 

Quand arrive l’hiver et son lot de frimas

Nous sommes tout chenus, surviennent les alertes

On doit se ménager sans  fustiger le glas

La faucheuse entrera, la porte est grande ouverte.

 

 

Bernadette

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×