Le grand voyage

Le grand voyage

 

 

 

Le Grand voyage

 

IMG_0184.JPG 

On s’est presque promis par un moment rêveur

Une douce maison dans le bled de son cœur

Qu’elle trouvait si beau et vraiment enchanteur,

Un nid pour deux moineaux, deux pauvres rimailleurs.

 

Qu’on était si heureux là-haut sur la montagne.

Elle  était sans soucis,  moi, fier de ma compagne.

Nos mots avaient bâti des châteaux en Espagne,

Aujourd’hui effacés par l’âge qui nous gagne.

 

La mer nous accueillit sous un bleu firmament

Avec un soleil qui luisait abondamment.

L’onde roulait, moussait à son déroulement

Juste à nos pieds mouillés par son déferlement.

 

Qu’on était si heureux là-bas sur le rivage

La paix suintait sur nous et sur ce coin sauvage

Ah ces moments divins savourés sur la plage

  Provoque en nous parfois une sorte d’orage ! 

 

Abdel                                        

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site