Le tronc des amours

 

 

 

sans-titresrfeh.png

 

 

 

 

Le tronc des amours

 

Au joli mois de mai dans les sous-bois rieurs

Reviennent en cortège de tendres amoureux

Retrouver le tilleul témoin de leur bonheur

Où ils avaient gravé un message ambitieux

 

Initiales enlacées, cerclées  d’un  tendre cœur

Resteront à jamais signe de leur passage

Si d’ignobles engins jouant les fossoyeurs

Ne viennent effacer d’aussi charmants présages

 

Quand au printemps suivant il est revenu seul

Pour verser quelques pleurs sur son amour perdu

Il a vu d’autres cœurs sur le tronc du tilleul

Liés par des serments et des mots éperdus

 

Il s’en est retourné, tête basse, l’âme lourde

Il lui faudra attendre une aube plus féconde

Lui distiller des vers jusqu’à la rendre sourde

Pour rallumer en elle la flamme moribonde

 

Au centre  d’un buisson, un gentil rossignol

Construit un petit nid  pour abriter sa belle

Il chantonne des airs sans le moindre bémol

Pour mieux apprivoiser sa candide femelle

 

Bernadette

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site