Tes mots

Tes mots

 

Assise à mon bureau, je lis entre les lignes

Tes mots tristes ou tendres, oh seigneur que c’est beau !

Je les connais par cœur, ils sont ma cocaïne

Leur si doux suintement  irrigue mon  cerveau

 

Ils noient la solitude où je suis confinée

Et baignent mon esprit de tendresse à foison

Ils sont mon oxygène, ils sont ma destinée

Sans eux ma vie serait une froide cloison

 

Quand arrive le soir je me laisse bercer

Par le son de ta voix où roucoulent  les rimes

Je pourrais t’écouter sans jamais me lasser

Jusqu’au cœur de la nuit avant l’aube sublime

 

Tu aimes ma folie, mes élans d’allégresse

Moi, j’aime ta tristesse, je voudrais l’apaiser

Par la route des vers, je t’en fais la promesse

Je serai toujours là pour te tranquilliser

 

 

Le temps ne passe plus et mon envie est forte

Je brûle du désir d’enfin te retrouver

Mon Ange et ton Satan nous serviront d’escorte

Pour protéger l’amour par nous deux éprouvé

 

Bernadette

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site