Et SI...

   

Et Si...

Et si c'était le contraire

Que rien que d'y penser

Il venait me surprendre

Qu'il me dirait, tu viens ?

Oui, j'irais en courant

Et là dans cette chambre

Anonyme et branlante

Je me laisserais faire

Sans aucuns préjugés

Il me regarderait

Doucement, chaudement

Et puis sur tout mon corps

Poserait des baisers

Légers, puis audacieux

Et me déshabillant

Oh ! Folle frénésie

Pour arriver enfin

Dans le creux de mes reins

Dans toute cette chaleur

Je me retournerais

Pour qu'alors il devienne

Pêcheur de perle folle

Qu'il en titille la  nacre

Et envahisse enfin

L'intimité profonde

Réveillée en sursaut

Qui béate d'ivresse

Jouirais comme jamais

Pour la première fois

Tout cela n'est bien sûr

Que suppositions folles

Quel bonheur, si un jour

Cela se vérifiait

Je serais rougissante

Mais pas encore repue

Car une chose est sûre

J'en redemanderais

Bernadette

1 vote. Moyenne 4.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site