A la folie

 

 A la folie

Mon amour fortement s'est aiguisé ce soir
De la rage d'aimer, du retour de l'espoir.
Je bois ces quelques vers nourris d'apaisement
Sur ma rive bleue et j'attends ardemment.

En moi muse astrale auréolée d'étincelles,
Vit ton cœur en amont et ton âme ruisselle
Comme un ru estival. A quand la délivrance ?
Aimons-nous à jamais, aimons-nous à outrance.

Tu sais bien que sans toi je vis la sécheresse
Où meurent mes mots creux frappés d'une détresse.
Tu sais bien que sans moi tu vis le désespoir
Qui gobe nos rayons pour installer son noir.

Oh combien nos printemps ont fleuri notre errance
Et ma vive passion a grandi d'espérance
Aujourd'hui, mon amour est devenu folie
Et ma plume sans nom, douce mélancolie.

Abdel



                                                         

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×