Alexandrin

 

 

 

 

Alexandrin

 

 

Je viens modestement aligner quelques vers,
Des mots que j’ai choisis dans le vocabulaire
D’une langue si chère à Hugo, à Voltaire.
Dans le sang l’Arabe et dans l’esprit Flaubert.

L’âme départagée entre ces deux cultures,
J’aime l’alexandrin, son rythme et ses élans.
Si bien il correspond à mon profond penchant,
Bédouin troubadour dans une autre écriture.

Ainsi, depuis mon erg, pour forger mes quatrains
J’emprunte les accents d’un autre répertoire.
De ce mixage naît mon chant aléatoire,
Refrains doux et amers de ces pays lointains

 

Abdel

1 vote. Moyenne 0.50 sur 5.

Commentaires (1)

1. Alias M 13/10/2010

"Dans le sang l’Arabe et dans l’esprit Flaubert."

A ce point?

Sache quand même que lorsqu'un serpent mue, ni sa nature ne change ni l'aversion qu'il provoque ...

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site