Amitié virtuelle

 

AMITIE VIRTUELLE

Permettez moi madame ce timide éloge
Je l'ose, c'est comme s'il était mon droit
Au fond de mon cœur un sentiment étrange
Un amour, oh que non ! Serais-je fou ou quoi ?
Un sentiment naissant sans vraiment éclore
Une juste admiration pour ce que vous êtes
Une dame bravoure logeant un cœur d'or
Je vous envie parfois, voyez, je suis honnête

Virtuelle pourtant, vous êtes plus réelle
Vous avez madame ce que j'en ai point
Un humour sans faille et une prose belle
Venant le plus souvent illuminer ce coin

Vous avez de plus cher un mystérieux jardin
Source de tracas dont vous nous faites part
Nous racontant si bien des histoires sans fin
O combien madame fidèle lecteur me marre

Connaissez vous les djinns, c'est eux votre casse tête
Ces esprits maléfiques vous agressent sans cesse
Comme l'autre fois, chez vous seule, la tempête
Cet engin défectueux et toutes ces limaces

Il faut les conjurer, allez y voir un prêtre
Sinon un marabout champion en amulettes
Je ne vous dirais cela, madame, peut être
Sans l'estime immense que je vous porte.

Abdel

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×