Bohémien

BOHEMIEN    

Ancré profondément
Dans sa vague pensée,
Toujours la même,
Ne  comprenant:,
Ni leur langage,
Ni leur grimace.
Ses pas s'accélèrent.
Il suit son cours,
Rivière qui coule,
Une suite d'horizons,
De fraîches découvertes.
Gesticulant au passage
Une sorte de salut,
Une forme d'adieu
A des figures familières,
Son identité se perd à jamais.
Il cherche ses semblables,
Les hommes du voyage,
Des hommes libres comme lui.

Son identité se perd à jamais
Dans une folle mêlée.
Il devient ombre
Avec du chemin à faire,
Une existence à épuiser.
Il va dans le noir
S'effaçant des mémoires
Et effaçant la sienne.
 

Abdel

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×