Château fou

 

 

Château fou

J'habite un château fou
Dans un bois sombre,

Au coeur d'une ombre.
Sous un bleu nuage.
Loin des hommes.

Je côtoie des fantômes,
Et quelques survivants

Aux temps médiocres

J'habite un château fou,
De toutes les déconfitures,
De toutes les solitudes,
Un arrogant asile
Où se perdent les repères,
Un par un , et à jamais

J'ai vendu mon âme

Symboliquement au diable
Et je me sens bien
Dans mon ermitage,
Sans âge, sans bagages.

 

J'habite un château fou,
Livré aux quatre vents,
ET à l'usure du temps.

Mes journées vagues, je contemple
Les feuilles mortes, l'automne.
Les neiges vierges, l'hiver.
Et j’attends un printemps
Qui fleurit infiniment.

 

 

Abdel



Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site