Cheminot

CHEMINOT   

Tu m'avais dit adieu
Comme l’on dit bonjour
D'un ton glacé mon dieu.
Tes yeux étaient cristal
Et ton coeur minéral.

Tu m'avais dit adieu
D'un ton sérieux mon dieu,
Sans le moindre regret.

Tu étais une passagère
Dans le train de ma vie.
Tu changeais de gares
Pour chasser tes ennuis.

Et moi qui faisais du voyage
Dans des wagons usés,
Je cherchais un quai nouveau.

Tu m'as abandonné
Pour un autre départ,
Un autre passager,
Une autre aventure.

Qu'il est dur mon dieu
Cet amour cheminot
 

Abdel  

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site