Dernières lueurs

 

DERNIERES LUEURS

Dernières lueurs rebelles
D'une attente désespérée,

Vaguement se maintiennent
À la tombée du noir
Puis se mêlent aux étoiles.

 

Dernières pulsations
D'un coeur fébrile
Où peu de vie circule
Oublient leur fonction.
Et livrent l'âme
À qui de droit
Et, la carapace aux vermines.

Dernières aspirations,
Oh combien légitimes !
N'ont plus le temps.
Elles deviennent cadavre
Et tristes funérailles.

Il ne restera que : les souvenirs,
La noirceur de nos syllabes,
Nos ombres et une poésie anonyme.

 

Abdel

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site