Ecriture


Ecriture


J'écris à en mourir.
J'ai tant de choses à dire.
Je n'en finis point.
C'est long, une éternité.

J'écris pour me taire.
Je ne veux plus parler.
J'ai perdu mes cordes.

Silence !On rime.
Ombres, ténèbres,
visions, illusions,
musique intérieure.
C'est maigre, ça grince.

Mon metteur en scène s'irrite.
Il prend un café noir.
Sans sucre.
Et fume un gros nuage.

Silence !on rime.
Des mots s'entassent
et ne veulent rien dire.
Il leur manque un sens.
Une idée maîtresse.

Mon metteur en scène s'emporte.
Plus d'inspiration!
C'est un désert.
C'est du granite.
Toutes les stagnations sont là.

j'écris à en mourir.
Silence !on rime.
Le fil revient
et le reste avec.
C'est fertile semble-t-il.

Mon metteur en scène sourit.
Un large sourire.
Il a une dent de sagesse,
je le vois bien.

Abdel

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site