Genèse

 

GENESE


Il était au début une idée qui fleurit
Un sentiment du cœur épousant mon esprit
Un nuage flottant, une folle pensée
Ou peut être un rêve paraissant insensé.

Un amour, un chagrin et un charme fou
Terrible une angoisse ceinturant mon cou
Ou peut être une joie immense souriante
En mon intérieur une folie enivrante.

Il était un néant qui s'emplissait de vie
Un profond silence ruminant mon ennui
Un vent mystérieux soufflé par le bon dieu
Une révélation qui me tombait des cieux.

Peu à peu,il devient liquide insipide
Où viendra s'abreuver ma plume tant aride
Egouttant des mots fluides tirés d'un encrier
Tracés en rangs serrés parcourant du papier.

Et voici le verbe précis bien ajusté
A sa part du rêve aussi une vérité
L'œuvre ne prend forme qu'après maturation
Infinies retouches, longue méditation.

Ô plumes faciles Ô muses généreuses
Combien je vous envie, la mienne malheureuse
Ne vous pond ici que des pseudo poèmes
La poésie est autre mais j'écris quand même

Abdel

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site