L'amoureuse du soleil

L’amoureuse du soleil

 

 

Dans ton regard
une expression muette
en disait long.
Une finesse, une tendresse
troublante, foudroyante
me font une misère.

Oh proie de longue date, sais-tu
que le renard a perdu sa ruse
et le lion se meurt de vieillesse ?
Les temps ont changé.
Le pré est verdoyant.
Qu'attends-tu donc ?
Cette heure est un bonheur.
Il risque de partir.
Approche-toi donc !

Dans ton regard
j'ai vu un coeur
et une douceur
toute blanche
.

Silencieuse, tu regardes le soleil, le soir
à l'horizon rougissant, passant au noir.
Et chaque matin, son rayon te réveille
par ses caresses lentes et lumineuses.

Dans ton regard,
je n'ai aucune place,
aucune place, aucune chance.
Oh amoureuse du soleil !

 

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site