Les lumières et les ombres

Les lumières et les ombres

Mais pourquoi voulez-vous démystifier les ombres ?
Vous avez tous les clairs pour teindre vos tableaux !
Mais laissez vivre en paix ces natures si sombres
Qui n'ont droit dans la vie qu'à d'immenses caveaux.

Toute lumière est vaine à leurs yeux en ce monde !
Oh combien de soleils ont traversé leur nuit
Sans pouvoir instaurer le jour, même à la ronde
De leur noir mystérieux ! Hélas tout ce qui luit

Sur terre leur paraît comme un pan de l'abîme
En feu, le gouffre de leur extermination.
Elles sont après tout d'un silence victimes
Et nous les éclairés, d'une incompréhension.

Sauriez-vous ô clartés triompher sur les ombres
Et imposer vos lois à la dualité ?
Sauriez-vous dissiper les ténèbres sans nombres
Et luire de tout feu ? Quelle crédulité !

Abdel

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site