Les merveilleux nuages

 Les merveilleux nuages 

De merveilleux nuages,
Agencent un ciel flou
D'un décor de fête.
C'est comme un rêve gai,
Leur forme disparate
Grisâtre,blanchâtre
Irrigue ma douce folie
 

Ces nuées qui planent
Dans la vague immensité
M'emportent magiquement
Dans un brouillard épars
 

Elles le savent mes nuées.
Elles savent qu'ici bas
L'on m'a coupé les ailes.
Je ne sais m'envoler là-haut
Récolter des vers cotonneux.
Amère est ma poésie
  

Comme des moutons qui passent
Dans un ciel ivre et immense,
Vers où montent des vapeurs denses,
Ces merveilleux nuages,
Attisent ma rêverie.
  

Abdel 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×