Mon vin

 

Mon vin 

Je baigne mes soucis dans un rouge liquide
D'une vigne saignée écoulant tout son sang.
Je veux tant m'enivrer, ce jour est si livide
Qu'il ronge comme un rat mes éléments pensants.

D'un coup j'ai tout perdu et vidé ma remise,
Mon amour est parti au-delà de la mer
Me laissant sur un quai assiégé par la brise
Qui chantonne des airs et des refrains amers.

Je veux tant m'enivrer, il y a trop de grisaille.
Malsain est ce climat s'énamourant du noir.
Il n' y a pas plus clair que le fond des bouteilles.
Venez amis, buvez ! Invitez-vous ce soir !

J'offre à boire un ruisseau, accompagnez ma peine,
Vous qui êtes seuls, combien je vous comprends !
Venez boire mon vin, emplissons bien vos veines.
Aux portes de la nuit, venez je vous attends.

Abdel

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×