Nathalie

 

NATHALIE

Nathalie, ce nom exotique
Me semble étrangement familier,
Moi qui oublie, moi qui déblaye
Mon trop plein d'aventures
Et de rêves exagérés.

Nathalie me parait si loin
Par ces moments douloureux
Ces moments graves de nostalgie
Comment m'en souvenir de Nathalie ?

Je me suis dit :
C'est un nom de voyage
Ou d'une station perdue
Non !
C'est une salle d'attente
D'une partance ratée
Non !
C'est un nom de bohême
Où j'ai passé une nuit
Non !
C'est un sentier errant
Où j'ai longuement traîné
Non !
Rien de tout cela
Nathalie me revient enfin,
Elle échappe à mon oubli.

J'ouvre un pli, le sien :
Une vieille adresse perdue,
Une vieille photo jaunie
Et peu de mots.

J'examine une date
Un fait marquant
C'était la guerre
Le rapatriement, le déchirement.
Voilà quatre décennies.

Nathalie a un mal de racines,
Elle n'a pas su oublier.
Et moi j'ai un mal d'étoiles.

Abdel

1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site