Rossignol

Rossignol

 

 

J’aimerais rossignol imprégner de ton chant
Mon poème morose, triste et insipide.
Je voudrais insuffler en mon vers pleurnichant
Un bol d’air mélodieux de ton refrain limpide.

Mais, lequel de nous deux est poète authentique ?
Toi, ma boule soyeuse agrémentant sa cage
En masquant son chagrin au fond de sa musique
Ou moi, une ombre tue rimaillant son message.

Un de ces bleus matins j’ouvrirai ta portière,
Mais reviens rossignol le soir de ma grisaille
Me relater tes vols et la joie des clairières.
Je laisserai ouverts mon cœur et mon portail.

Mais lequel de nous deux est bagnard authentique ?
Toi, ailé et plombé rêvant d’une compagne,
Ou moi, libre égaré dans une illusion d’optique.
O combien rossignol nos destins se rejoignent !!

 

Abdel.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site