Sous l'habit d'un soldat

 

Sous l’habit d’un soldat.

 

 

 

J’écris mes mots ce soir sous l’habit d’un soldat

 Mon arme est pacifique et l’amour, mon combat

 Je prendrai ton chemin, un maquis fait d’épines

 Où peut être mon sort aurait semé des mines.

 

 Je viendrai implorer ton cœur et ta raison

 D’oublier mes écarts, mon âme est fenaison !

 Je veux ressusciter, ah, nos années lointaines.

 Nous nous sommes aimés, j’étais ton capitaine.

 

 Je viendrai fantassin muni d’un parchemin

 Où fleurissent les vers d’un joli lendemain

 Je glanerai et prose et rimes infernales

 Pour puiser en mon cœur des odes matinales.

 

 L’amour me conduira au trot et au galop.

 Attends-moi si tu veux dans un joyeux bistrot

 Où l’on s’imbibera avant de faire le compte

 D’un passé tant raté, d’un présent qu’on surmonte.

 

 Serions-nous heureux tels deux jeunes moineaux

 Contemplant un printemps jouant de son piano ?

 Oublierions-nous nos vieilles querelles

 Pour pouvoir vivre enfin que des joies éternelles ?


Abdel

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site