Tes roses

 

TES ROSES

 

 

 

Végètent tes roses,

Tes toutes dernières
Dans une confusion morose
Où se mêlent automne et printemps.

Végètent tes roses
Et ne veulent s'épanouir,
Malgré leur âge
Et leur saison.

J'aime tant me réjouir
De tes précieuses émeraudes
Noyées dans une verdure,
Ivre fou de plaisir

Rosier aux fines épines,
Par quelle grâce divine
As-tu   éclos ces anges
Dans ton délicat feuillage ?

Rosier en déclin
Ta radine floraison
Me refuse de la tendresse
A mon dernier printemps.
As-tu refermé tes pétales
Sur tes sépales 
Ou, sur mon cœur

A son crépuscule

 

Abdel

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site