tourment

 

 

 

 

Tourments

 

 

 

Quelque part, loin d'ici, est-il une île verte
Où l'on pourrait renaître avec le cœur guéri
Et l'esprit apaisé. Une contrée ouverte
A de joyeux moments où l'aube nous sourit.

Est-il un lieu serein où l'on noie son passé
Dans une mer d'oubli, dans une mer d'ivresse,
Pour vivre des instants bienheureux, délassés
Du lourd quotidien amer qui nous agresse.

Est-il ce coin rêvé au bout de l'univers
Vers où fuir à grands pas le noir qui nous oppresse.
Un paradis secret où jamais un hiver
N'avait osé le bruit et le gris qui nous stresse.

Où seul un vrai printemps aux parfums inconnus
Embaume ses matins d'une senteur divine
Et fleurit sous nos yeux l'horizon bienvenu
Aux éclat merveilleux et aux douceurs si fines.

Minée par le chagrin, lugubre et aux abois,
L'âme désabusée cherchant sa sœur jumelle,
Lui est-il possible qu'en ce magique endroit
D'accomplir son bonheur, retrouver la rebelle ?

 

Abdel

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site