Assumer !

Assumer !

Toujours tout assumer, nier sa propre vie
Accepter tous les coups en relevant la tête
En la levant bien haut pour cacher l'infamie
D'un destin imbécile qui n'aime pas la fête

Assumer par devoir des choses qui nous répugnent
Avec pour seule gloriole de passer pour des braves
Alors qu'au fond de nous on n'éprouve que rancune
Pour ce monde insensé et toutes ses entraves

Qui nous ligote le cœur et piétine nos âmes
Sans souci du pourquoi, sans souci du comment
N'être même plus femme, et puis rendre les armes
Et sombrer à jamais dans le flot des tourments

De cette destinée qu'on aurait voulue rose
L'avenir restera chemin couvert d'épines
De malheur, de tristesse, jusqu'à l'apothéose
D'un sourire effacé, nous donnant triste mine.

Bernadette

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×