Et tous les jours...

Et tous les jours...

Et tous les jours je t'attends sans relâche
L'espoir maudit m'empêche d'avancer
Dans la torture de mes idées bravaches
Mes yeux sont secs, je ne peux plus pleurer

Je te relis et te relis sans cesse
Plonge mon cœur dans l'eau des souvenirs
Ne comprends pas, c'est bien là ma détresse
C'était si beau, tu ne peux démentir

Pour te revoir je donnerais ma vie
Rien ne m'importe que les moments si doux
Quand nous étions en parfaite harmonie
Pour un futur sans loi et sans tabou

Je ne te parlerai plus de voyages
J'occulterai mes désirs, mes envies
Juste deux lignes pour me donner courage
Et effacer ce chagrin d'agonie

Ne pourrait-on sur de nouvelles bases
Refaire l'histoire, repartir à zéro ?
Pas de reproches, juste faire table rase
Je n'en peux plus, tout s'en va à vau-l'eau

Pour toi, j'aurais déplacé des montagnes
Tout aboli, juste pour ton bonheur
Créé pour toi des pays de cocagne
Mes espérances ont un goût de malheur

Tu m'avais dit, je reviendrai un jour
Oui je te perds, mais je ne le veux pas
Ces mots résonnent, était-ce un calembour ?
Sois magnanime. Moi, je ne te hais pas.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site