J'en ai un grain

 

 

J'en ai un grain

Il est ancré en moi, je crois depuis toujours

Il fait mon ravissement et bien souvent me tire

Les lèvres dans un rictus qui fait naître un sourire

Parfois dans mon esprit il se passe tant de choses

Que dés le lendemain je vous raconte en prose

C'est vrai que bien souvent les gens ne comprennent pas

Cet humour parfois noir qui sort en rigolant

Dans un flot de paroles souvent un peu osées

De ma bouche coquine qui ne peut la fermer

Et quand la gravité prend quand même le dessus

Il n'y a rien à faire je transforme à grands coups

Toute la sinistrose d'une vie monotone

En anecdotes fumantes qui ravissent et consolent

Tous ces gens qui s'inquiètent souvent pour trois fois rien

La meilleure récompense, c'est lorsqu'ils m'aperçoivent

Et qu'avant de m'entendre déjà leur regard brille

En pensant la voilà, elle va nous faire sourire

Hop  là, reparti pour la franche rigolade

Leurs ennuis remisés d'un coup au second plan

Bien sûr, quand c'est plus grave, j'écoute attentivement

Mais jamais ne prodigue ni avis ni conseils

Qui pourraient les troubler ou bien les enfoncer

Encore plus dans l'angoisse qui bien souvent les guète

Tout juste un peu d'humour et de franche dérision

C'est mon secret à moi, c'est mon médicament

Dis, tu t'en vas déjà ? Ou   bien, tu reviens quand ?

Je ne voudrais rien d'autre comme remerciement.

Merci à toi aussi mon p'tit grain de folie

Sans toi ça fait longtemps que Nadette sombrerait

Dans le vide de sa vie où la monotonie

N'a d'égal que l'espoir immense et insensé

D'un jour enfin pouvoir vivre sans arrières   pensées.

L'amour qui la consume et qui la fait rêver

Bernadette

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×