J'irai...un jour.

 

J'irai...un jour...

Je m'en irai là-bas visiter l'inconnu
Me promener au bras d'un poète féru
D'une poésie belle où tout n'est que mystère
Au milieu de ce monde où règne la misère

Il me fera connaître la musique andalouse
Je lui chuchoterai quelques vieux airs de blues
Il me racontera l'Alhambra et Séville
Dans la lumière des lustres entourés de pampilles

Emue par le spectacle, je me sentirai sienne
Envolés mes soucis, taries toutes mes peines
Vivre à fond le présent, déguster chaque instant
Au cœur d'une nature habillée de printemps

Oasis de bonheur perdue dans le désert
Ou plage de sable fin chatouillée par la mer
Nous marcherons pieds nus ne laissant qu'une trace
Aussitôt effacée par la marée fugace


Si un jour par bonheur ce rêve se réalise
Je n'aurai pas envie de boucler mes valises
Mon âme en gardera de brûlants souvenirs
Qui au prochain printemps me feront revenir

Je suivrai le chemin d'un nouvel arc-en ciel
Pour venir savourer ses syllabes merveilles
Retrouver la douceur d'une tendresse sans pareil
Et enfin et toujours, encore me trouver belle.

Bernadette

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×