Je ne suis

Je ne suis

Je ne suis rien qu'une façade
De rires, d'amour et d'ironie
Mais derrière mon humour se cache
La rage de mes désillusions
Que rien ne laisse transparaître
Je suis beaucoup trop fière hélas
Pour afficher pareille faiblesse
Qui en ferait sourire plus d'un
Et ricaner les mal pensants
Heureux de me voir abdiquer
Moi qui pour eux ne suis que force
Amuseuse publique à mes heures
Que rien jamais ne déconcerte
Ils me croient dure et insensible
Invulnérable ou intrépide
Mais c'est bien là que le bât blesse


Je ne suis qu'amour et tendresse
Sensible et peureuse de tout
Me demandant à tout instant
Si je fais le bonheur des miens
Et des autres aussi pourquoi pas ?
Je ne suis pas irréprochable
Des fautes j'en ai fait par paquets
J'en ferai encore c'est concevable
Mais je l'avoue c'est sans regrets
Des fautes qui mettent du piment
Dans une vie fade et insipide
Qui réveillent des sentiments
Que je pensais morts à jamais
A force de les réprimer
Et si pour survivre il me faut
Un p'tit péché de temps en temps
Je louerai un confessionnal
Et le curé en même temps
Mais plus jamais ne sombrerai
Dans la tristesse ni l'ennui
J'ai dit !


Bernadette

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site