je voudrais

Je voudrais

 

 

Etre un morceau de soie

Un foulard, une écharpe

Pour entourer ton cou

De toute ma chaleur

Respirer ton odeur

Ton bon parfum suave

Me rassasier de toi

Jusqu’à l’épuisement

 

Je voudrais

 

Etre une de tes veines

Sentir ton sang couler

Arriver à ton cœur

Le faire battre très fort

De mille et une façons

Et puis m’y reposer

Pour être enfin certaine

D’y trouver ma maison

 

Je voudrais

 

Etre ton amulette

En qui tu croirais fort

Dans les moments perdus

Et rien qu’en me touchant

Me caressant des yeux

La chance te revienne

Pour que tu saches enfin

Que ton bonheur c’est moi

 

Je voudrais

 

Pouvoir enfin t’aimer

Sans aucune retenue

Ne plus laisser enfuis

Tous ces beaux sentiments

Qui me déchirent l’âme

Et me rongent le cœur

Alors rien qu’une fois

Je t’en prie aime-moi

 

Bernadette

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site