Jeu malsain

 

 

 

 

 

Jeu malsain

 

 

Quand la haine dépasse le tourment

Que tout s’en va au gré du vent

Que l’amour n’est plus que mensonge

Que la folie n’était qu’un songe

 

On fait semblant de rigoler

C’est sûr, elle va bien déguster

Se saouler, se péter la gueule

En crever, et puis, rester seule

 

Dans un marasme abrutissant

Encore et toujours faire semblant

Être fière, relever la tête

Pour lui montrer comme il est bête

 

De la faire souffrir sans raison

Dans le mutisme de l’abandon

Elle ne désire que quelques mots

Pour faire chanter son ciboulot

 

Il s’en fout, il est égoïste!

Qu’importe si elle est un peu triste

Il a eu tout ce qu’il voulait

Pour lui, elle n’est plus qu’un paquet

 

De merde, d’ennuis, elle est de trop

Dans sa conscience pas trop réglo

Faut qu’elle la ferme, c’est pas jojo

Mais lui, il la joue en solo.

 

Elle y a cru à fond la caisse

Son cœur n’était plus qu’une braise

Maintenant elle renie sa vie

Il a tué toutes ses envies

 

Elle va vaguer à l’aventure

Errer partout, jouer les dures

Et ne plus jamais croire en rien

Elle n’en peut plus, c’est son destin

 

Adieu la femme, adieu la belle

Elle ne sera plus la rebelle

Anéantie, elle n’est plus rien

Qu’une ombre dans son jeu malsain

 

Bernadette

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×