Joyeux Nowell !

Joyeux Nowel ! Joyeux Nowel !

 

 

Les lumières s’allument partout dans les sapins

Les branches piquent un peu les boules qui scintillent

Personnages de verre ou petits oursons peints

Dans l’âtre le feu joue dévorant les brindilles

 

Les enfants sont béats, couchés devant la crèche

Les grands, c’est autre chose ils pensent avec envie

Aux beaux grands verres de bulles, déjà ils se pourlèchent

A l’idée du foie gras fondant sur le pain de mie

 

 

Voilà que minuit sonne, tous se lèvent d’un bond

Pour aller s’embrasser sous le gui qui frissonne

De cet élan d’amour qui chante et qui sent bon

 

La joie d’une douce nuit où tout est abandon

La soirée se poursuit, la musique résonne

Mais demain dans vos têtes sonneront les bourdons

 

Bernadette

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site