La douceur de ta voix

 

 

La douceur de ta voix

La douceur de ta voix au creux de mon oreille
Crée en moi l'illusion d'un merveilleux bonheur
Ton doux accent chantant, à nul autre pareil
Alimente de joie, mes pensées et mon cœur

Jamais je n'aurais cru que quelques simples mots
Pouvaient à ce point-là te rendre si réel
Et créer en mon âme autant de trémolos
Me berçant doucement de rêves irréels

Je me la jouais dure pour ne pas laisser naître
Les larmes que je sentais me picoter les yeux
Venant de l'émotion si grande à te connaître
Comme cela, simplement, et être enfin deux

Laisser faire le destin, attendre sans rien faire
Refouler ses envies, ne rien laisser paraître
Se forger une armure, une volonté de fer
Rester seul dans son coin et ne jamais renaître

S'interdire tant de choses pour ne pas avoir mal
Taire tous ses sentiments pour ne plus en souffrir
En pensant, plus jamais, n'est-ce pas trop radical ?
S'éteindre à petits feux et puis laisser partir

Des choses qu'on pourrait vivre en se laissant bercer
Par une symphonie faite de douces folies
Qui nous entraineraient dans un monde enchanté
A boire à pleine bouche, la vie jusqu'à la lie

Se faire des souvenirs, ne plus penser qu'à nous
Goûter intensément le moment et l'instant
Profiter ardemment, devenir un peu fous
Ma tête sur ton épaule, t'écouter en rêvant

Et bien sûr que demain sera un autre jour
Il faudra se quitter, peut-être se dire adieu
Qu'importe tout cela si sans faire de détour
Notre étoile continue à briller dans les cieux.

Bernadette

14 votes. Moyenne 2.57 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site