Où l'onde rougira

Où l'onde rougira

 

Où l’onde rougira

 

 

 

A  l’onde virtuelle, lorsque descend le soir

 

L’écran s’anime, en rose, de l’astre de mes nuits

 

Mon cœur bat à grands coups et s’envole le noir

 

Quand de ton beau regard, je garde l’usufruit

 

 

 

Et tant pis si le son écorche nos oreilles

 

Nos voix se font douceur du bonheur retrouvé

 

Il semble que le Net, brille de mille soleils

 

De nous voir réunis, j’en avais tant rêvé

 

 

 

On se lit nos poèmes au goût de renouveau

 

Nos paroles du cœur traversent l’océan

 

Il a fallut du temps pour qu’enfin le bandeau

 

Tombe dans le néant d’un autre firmament

 

 

 

La patience a payé, tu oses enfin lever

 

Un petit coin de toile et me dire ô combien

 

Dans ton cœur barricade l’amour était lové

 

Pour traverser ses digues en torrents diluviens

 

 

 

Et quand l’onde se perd, tels deux enfants perdus

 

Nous errons dans la vie, tristes et esseulés

 

Attendant le moment d’un autre cumulus

 

Où l’onde rougira de nous voir nous aimer

Bernadette

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×