Images31a0pxwy

 

 

Ta folle

 

Mon cœur pleure ces moments où tu ne viendras pas

Me dire des mots  gentils, me raconter tes jours

Mon âme abandonnée n’attend que le trépas

Pour vivre enfin la paix de son dernier parcours.

 

Je m’étiole, me disperse, je n’ai même plus d’ombre

Dans le gris de mon ciel les nuages foisonnent

Ils  se moquent sans fin de mes pensées si sombres

Dans ma tête en folie, juste le glas résonne.

 

Pour que la vie soit belle, il faut la vivre à deux

Se sentir en osmose, savourer chaque instant

Qu’importe le soleil si dans mon cœur il pleut

Tout là-haut les étoiles s’éteignent en pleurant.

 

Tu es mon oxygène, tu es mon paradis

Sans toi, je ne suis rien, je vague dans la nuit

Un désespoir sans fin squatte mon cagibi

L’absence et le déni nourrissent mon ennui.

 

Mes rimes en sanglots s’envolent dans le vent

L’histoire inachevée  sombre dans la tempête

L’espoir se fait la malle, mais sous le poids des ans

La folle est toujours là, elle attend son poète.

 

Bernadette

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×