Parfum bohémien

Parfum bohémien


Le temps tout gris verse ses larmes de cristal
Mais dans ma tête en folie palpite la fête
Mes pensées n'ont plus de frontières, tout m'est égal
Il n'y a plus que nous, je le chante à tue-tête

Les jours s'effacent doucement et dans l'attente
D'enfin pouvoir te rencontrer, mes idées volent
En tourbillons joyeux, lumières aveuglantes
Le scénario s'anime d'images les plus folles

Quand là-haut dans le ciel en survolant la mer
Toute recroquevillée, tremblante sur mon siège
Je deviendrai inquiète, chercherai mes repères
Une douce musique déroulant ses arpèges

Calmera mes frayeurs, occultera ma peur
De lire sur ton visage la fatale déception
Devant cette étrangère qui déboule comme une fleur
Dans ta vie n'y semant que de l'agitation

Mon âme se tourmente, se pose des questions
Et maintenant qu'arrive le jour tant attendu
Je reste pantelante, l'esprit en migration
Devant ce grand bonheur dans le temps suspendu

L'histoire se concrétise, l'aventure est si belle
Je crois si fort en nous que rien je le sais bien
Ne cassera l'osmose qui touche à l'irréel
D'une amitié-amour au parfum bohémien

 

Bernadette

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site