Pourquoi ?

 

 

 

Pourquoi?

 

 

 

La torture recommence, je  te croyais heureux

De m’avoir retrouvée te donnait le sourire

Je m’étais bien trompée, je faisais tant de vœux

Mais l’enfer se ranime, je ne peux qu’en souffrir

 

Deux grands pas en avant, puis un saut en arrière

T’ai-je à ce point déçu pour qu’encore tu m’ignores ?

Tu m’as dit à ce soir, mais la vie est amère

Tu n’es pas revenu, pourtant j’y crois encore

 

Tout est devenu noir d’un seul coup sur la toile

Téléphone muet, interdit d’y toucher

C’est la vieille naïve, il faut  baisser les voiles

Elle n’aura qu’à penser qu’on ne peut décrocher

 

Pourtant je continue à rêver à demain

Je pardonne, te façonne des excuses à la noix

Auxquelles je ne crois pas, mais me débats en vain

Nourrissant  l’espoir fou du frisson de ta voix

 

Tout ce silence me tue un peu plus chaque jour

Avec toujours en moi, ce foutu mot : «  pourquoi ? »

Ne me bassine pas ton malaise de toujours

La folie qui te ronge, ou bien, je ne sais quoi…

 

Une longue semaine que tu es reparti

Sans raison, sans façon et sans explication

Effacé mon sourire, tout mon être est meurtri

Tu te joues de moi, tu me dames le pion

 

Où donc s’en est allé le merveilleux ami

En qui je croyais fort, de qui j’espérais tant 

De tendresse, d’amitié pour tuer mon ennui

Je n’ai pour seul plaisir qu’un retour dans le temps

 

Ou bien ne veux-tu plus que je vienne me blottir

Quelques jours près de toi, tu n’en as plus envie

Qui saurait dire vraiment  ce qui va se passer ?

Mon destin ennemi peut me pourrir la vie

 

Bernadette 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×