Rêverie

Rêverie

 

 

 

Ta manière délicate d’enrubanner les mots

 

Posés sur le papier comme autant de cadeaux

 

Douce perle nacrée, cœur sombre ou clair amour

 

Habitent pour toujours ton âme de troubadour.

 

 

Si je savais écrire ne fusse que trois lignes

 

Pour de toi, mon ami, devenir enfin digne

 

Je chanterais la vie, les fleurs et les oiseaux

 

J’inviterais les anges à jouer du pipeau

 

 

Les étoiles feront de joyeux rigodons

 

Quand enfin réunis nous les observerons

 

Je te fredonnerai de jolies ritournelles

 

Où tout n’est que caresses et tendresse éternelle

 

 

 

La lune tout là-haut nous fera des sourires

 

Nous ne lui répondrons qu’à travers nos soupirs

 

De joie et de bonheur par nos cœurs apaisés

 

D’avoir emprisonné l’attente dans un baiser

 

Bernadette

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site