Si du fond de mes nuits

Si du fond de mes nuits

Si au fond de mes nuits quand s'enfuit le sommeil
J'émergeais de mes rêves en parcourant ton ciel
Je te regarderais dormir, extasiée
Me gavant de l'image enfin à ma portée

J'effleurerais tes lèvres de milliers de baisers
Sans pour autant jamais en être rassasiée
Egrainant les mots doux que je garde en secret
Dans mon cœur fatigué inondé de regrets

La lune se jouant du retour du soleil
Allongerait pour nous cette nuit de merveilles
Bercée par le bonheur d'une illusion trop brève
Je me retrouverais allongée sur la grève

De mes sentiments fous à jamais éperdus
D'avoir enfin osé mettre mon âme à nu
Puis au petit matin, heureuse, anéantie
Je chanterais ton nom comme une litanie

Fleurissant mes journées de ces doux souvenirs
Je n'aurais qu'un désir, c'est d'encore revenir
Veiller sur ton sommeil, me gaver de ton souffle
En étalant mes vers sur une musique malouf

Pour qu'encore et toujours nos esprits se rejoignent
Que ces bonheurs furtifs plus jamais ne s'éloignent
Vivent en nous à jamais comme un trésor sacré
Ces étoiles d'amour, cadeaux d'éternité.

Bernadette

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site