Tendresse-douceur

Tendresse douceur

 

 

Le bonheur en partage

Qu’on voit comme une image

Des mots doux qu’on murmure

D’une voix qui susurre

Tendrement à l’oreille

De l’autre à son réveil

Le ciel devient tout bleu

D’un coup on est heureux

Rechercher la tendresse

La cultiver sans cesse

La vivre comme un cadeau

Et se dire que c’est beau

Pouvoir vider son cœur

Lui donner sa chaleur

En légères caresses

Goûter à l’allégresse

De sentiments si doux

Devenir un peu fous

Effleurer son visage

Puis partir en voyage

Vers ses lèvres sucrées

Enfin abandonnées

De ce moment d’ivresse

Accepter la faiblesse

Sans penser à demain

Faire un bout de chemin

Après on verra bien

Et qu’importe combien

Vivront ces sentiments

S’ils comblent pour un temps

L’immense soif de douceur

Qui me taraude le cœur

Que vienne un beau mirage

Effacer mes orages

Pour qu’enfin les étoiles

Jettent toutes leurs voiles

Sur une âme affamée

Qui ne sait plus rêver

 

Bernadette

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site