Ténébreuse héroïne


Ténébreuse héroïne

 

Pourquoi encore rêver d'impossibles chimères
Alors que dans ma vie tout s'en va à l'envers
Jamais ne connaitrai l'euphorie de ta peau
Ou alors, je me trompe, mais ce serait trop beau

Mon âme couleur grisaille cultive les déboires
Ancrée dans son idée d'enfin un jour te voir
D'avoir tout réussi, sauf d'errer sur ta dune
En fredonnant nos mots aux clartés de ta lune

Ces murs qui nous séparent sont pour nous bien trop hauts
Jamais ne trouverons d'assez grand escabeau
Pour franchir les frontières, arracher tous nos liens
Transformer notre hier en joyeux lendemains

La destinée fait mal, la destinée englue
Les poètes malheureux dans leur déconvenue
Je ne trouve pas les mots pour te dire ô combien
J'espère avoir le cran de te crier, je viens !

Retenu tous les deux par la peur imbécile
De nous en aller loin vers des cieux peu dociles
Plonger dans l'inconnu n'est certes pas facile
Pour deux êtres indécis au passé difficile

Peut-être qu'un matin balayant les questions
Qui se posent sans relâche à nos cœurs en fusion
Mû d'une force vive, faisant fi des tourments
Nous envolerons nous vers d'autres firmaments ?

En attendant ce jour, mes pensées à la traîne
Vogue souvent vers toi et je deviens la reine
D'un royaume inconnu dont je connais le roi
Ténébreuse héroïne de ses belles qasidas.

Bernadette

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site