Une feuille d'automne

Une feuille d'automne

 

Une feuille d’automne perdue dans la tourmente

Ne sait plus où elle va ni où se raccrocher

Sa branche dénudée tend les mains dans l’attente

De l’espoir insensé d’enfin la rattraper

 

Mais la feuille continue sa course éperdue

Essuyant les bourrasques qui l’entrainent au loin

Regarde derrière elle ses illusions perdues

Et son cœur bat plus fort inondé de chagrin

 

La branche se dénude un peu plus chaque jour

Ne peut que regarder s’égarer son bonheur

Hurle fort sa douleur espérant le retour

De celle par qui déjà étaient nés tant de pleurs

 

La feuille est revenue un matin gris d’hiver

Mourir aux pieds de l’arbre dans un dernier sursaut

En pensant tristement, ça y est, je la perds

Ma branche va m’ignorer, me jeter aux corbeaux

 

La branche s’est brisée dans un cri de souffrance

Doucement est tombée sur la feuille moribonde

Alors dans un élan,  forte de sa présence

Elle s’est mise à prier pour la rendre féconde

 

C’est ainsi qu’au printemps une pousse vert tendre

Repoussa, vigoureuse, sur la branche berceau

Heureuses d'être enfin deux, on pouvait les entendre

Chanter à l’unisson des vers charmeurs et beaux

 

Maintenant dans leurs cœurs la douleur s'est éteinte

A l’automne prochain elles se tiendront la main

Se noieront l’une à l’autre, ô fabuleuse étreinte

Unies à tout jamais car tel est leur destin

 

Nadj

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×