Demain, je partirai

 

Demain, je partirai

Demain je partirai dès que le jour s'allume
Et que je vois son feu monter à l'horizon
Redéployer mes pas, mon amour et ma plume
Dans ton pays, Leila, toi seule ma raison.

J'irai par ton chemin tracé dans ma mémoire
Par-delà les massifs, la plaine et la vallée.
Je ne sais vivre encor sans toi, il faut me croire
Reine, je bâtirai dans mon cœur ton palais.

Je sais que le passé garde son amertume
Mais le futur saura nous être un renouveau
En dissipant les pans amers de notre brume
Qui a failli s'aigrir comme un triste tombeau.

Je viendrai éveiller ce qui en nous sommeille
Depuis longtemps hélas pour devenir oubli
Et fleurir le jardin où grand notre amour veille
Car ton absence m'est comme une longue nuit.

Nous ferons du désert un espace limpide
Où le vent et la dune inventent une harmonie
Pour nos âmes perdues dans leur train insipide
Et où nos vers et chants feront une symphonie.

L'oasis de nos vies sera un lieu possible
Où germe le bien-être au rythme de nos palmiers
Et nous serons heureux dans le gourbi paisible
Natté seul par nous deux de fins rameaux d'osiers.

Et quand la joie renaît sous une autre clémence
Nous irons à grands pas ensemencer l'amour
Sur des sols inconnus où règne le silence.
Et au début du froid nous serons de retour,

Le troupeau si nombreux, les enfants plus robustes,
Et l'heureuse smalah sur le dos des chameaux
Chantant des qasida sous de gais airs de flûtes,
Respirant un bonheur qui dissout tous les maux.

Demain sera joyeux comme une tourterelle
Attends-moi Leila à l'aube d'un futur
Sous un soleil nouveau, ne me sois pas rebelle !
J'ai gagné en raison quand j'ai détruit le mur

De ma prison acide et brisé mes menottes.
Je suis libre Leila, libre comme le vent,
Ô ma reine aimons-nous et oublions nos fautes.
Que notre vie rayonne et sourient nos moments !

Abdel

3 votes. Moyenne 3.33 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×