Entre toi et Leila

Entre toi et Leila

 

Entre toi et Leïla

 

Entre toi et Leïla je ne saurais choisir

Laquelle de vous deux satisfait mon désir

L’amour m’a foudroyé et noyé mon plaisir.

Mon cœur est suspendu. Il risque de moisir.

 

 Leïla, mes souvenirs, ma plaie et ma hantise,

Tu es ma nuit sacrée, la folie qui me frise.

Marie, mon aventure aigüe et ma surprise,

Tu es un gai faux pas qu’un diable harmonise.


 

Leïla, Marie, passé, présent, vous tuez l’avenir

D’un pauvre troubadour avide d’élixir.

Ai-je péché, Leïla ? Dois-je me repentir ?

Et toi Marie, la faute, aux yeux d’un souvenir.

 

Devrais-je implorer les dieux de la sagesse

Pour que Leïla enfin comprenne ma détresse ?

Mais l’amour a parfois des appétits d’ogresse.

Il s’en fout de nos cœurs, il agresse, oppresse.

 

Abdel 

 

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site